Pourquoi je suis devenue flexitarienne ?

Posted by
|

Je suis devenue flexitarienne
Je suis devenue flexitarienne

Je ne sais pas quel accueil cet article aura. Ce n’est pas mon genre de parler de nourriture sur ce blog dédié aux conseils beauté et aux tests de produits cosmétiques. Je ne suis pas une grande cuisinière, ni une épicurienne. Mais j’aime partager mes expériences de vie et ma vision des choses une fois de temps en temps avec vous.

Je me retrouve actuellement dans une impasse. Je ressens un malaise certain quand les gens autour de moi commencent à me poser des questions sur mes nouvelles habitudes alimentaires. Ces habitudes dissimulent des opinions et des valeurs que je n’avais pas avant. En 2017 on ne peut pas (encore ?) parler de végétarisme sans se heurter à des questionnements, de l’incompréhension, des réactions négatives et des débats. Je commence tout juste à découvrir un autre ‘univers’ côté bouffe et les taquineries fusent… ‘’T’es végétarienne ?!’’ Non. Je ne sais pas ce que je suis. Je suis une fille qui a récemment pris conscience de bien des choses, entre autres, ce qu’elle met dans son corps. C’est pas mal en soi ça, non ? Je n’ai jamais annoncé haut et fort que je ne mangerai plus jamais de viande de ma vie, je n’ai tout simplement pas trop envie d’en manger en ce moment. Pour mille et une raisons.

Appelez-moi ‘flexitarienne’ si vous le souhaitez, mais je me rend compte que les étiquettes c’est nul. On est tous uniques et on n’a pas besoin de rentrer parfaitement dans une boite pour satisfaire ou rassurer certaines personnes. Devenir végétarienne n’a jamais été un but conscient pour moi. Je ne connais pratiquement aucun végétarien ou vegan dans mon entourage. Mon ami PL Cloutier fait souvent des blagues que tous les youtubeurs deviennent végé en ce moment, mais honnêtement, il y a 1 an je ne savais rien sur le sujet. Car quand on ne sait pas, on ne sait pas. Et il faut VOULOIR savoir. Je ne suis pas le genre de personne qui est radicale et qui tient à convertir tout le monde. Le végétarisme passe parfois pour une secte limite (!) mais il n’y a aucune raison d’avoir peur 😉 ! Cet article n’est en aucun cas pour essayer de convertir les gens ou les faire sentir mal, seulement pour partager mon point de vue qui intriguait plusieurs dans ma dernière FAQ.

LA SANTÉ

Je suis consciente de la distance que ce sujet peut créer entre les gens. En théorie, la grande majorité d’entre nous ont été élevés en mangeant de la viande et des produits laitiers. Moi la première ! Sortir du lot ça provoque beaucoup d’étonnements. Mais tout est une question d’apprentissage et de ré-éducation face à la nourriture selon moi. Enfant, à l’école, la nutritionniste nous montrait le guide alimentaire canadien et nous expliquait l’importance des 4 groupes alimentaires pour notre santé. On est tous partis avec les mêmes conseils et souvent, ça reste ! Je ne les remet pas nécessairement en cause, je ne suis pas experte en nutrition après tout, mais pourquoi ne pas mentionner au moins les alternatives ?… Les ‘diètes’ sans produits animaliers ? Surtout que pas mal tous les spécialistes en santé s’entendent pour dire qu’elles sont toutes aussi valables, voir meilleures dans certains cas…

Des liens certains ont été établis entre l’abus de produits animaliers et certains cancers, les maladies cardio-vasculaires et j’en passe. Quelques recherches rapides le démontre bien.
Fun fact : manger des légumes ne cause pas ce genre de maladies. Pour ça, la nutritionniste avait raison : ‘’mangez autant que vous voulez de fruits & de légumes’’ ! On le sait, c’est ‘’santé’’. Et on en consomme tous pas assez apparement. Mais avez-vous déjà remarqué qu’il n’y a jamais de pubs d’hommes et de femmes qui courent dans les champs en mangeant des fraises ? Ou des enfants qui s’amusent en mangeant du brocoli. LOL, je vous fais des belles images mais reste que c’est vrai ! Pourquoi donc ? La question est intéressante à se poser. Je ne sais pas ce qu’ils vous montre à la télé en France, mais ici les pubs de nourriture que je vois le plus souvent sont (en désordre) : McDonalds, Subway, le poulet du Québec, le porc du Québec, Le Lait, telle marque de fromage râpé, x restaurants, x pizza congelée, etc. Et ensuite ils passent une pub de supplément de calcium ! 😉

Quand on se penche bien sur la question, on voit bien qu’il y a matière à enquêter. Certains ont émis l’hypothèse d’une quelconque ‘manigance’ entre le gouvernement, les grosses compagnies de produits animaliers et l’industrie pharmaceutique. Au sens que ça fait l’affaire de ceux qui vendent des médicaments de garder les gens malades. Oui, je sais, ça sonne épouvantable à dire. Mais c’est vrai que pour certaines personnes, prendre une pilule est plus simple que changer complètement ses habitudes alimentaires. Sans pointer qui que ce soit, on ne le niera pas. ‘’Y’a pas d’argent à faire avec des bonnes habitudes de vie’’, qu’ils disent. Personnellement, avant de voir ces hypothèses sur Netflix (!), je n’avais jamais pensé à ça. Comme la majorité des gens j’imagine. Faut dire qu’ils en parlent jamais aux nouvelles haha !… Mais inutile de pousser plus loin de ce côté. Le mieux est d’y méditer et de faire ses propres recherches 🙂 !

L’ÉCOLOGIE

Probablement le point le plus important et le plus choquant dans mes récentes découvertes. L’une des raisons principales du pourquoi j’ai envie de limiter ma consommation de produits animaliers au maximum. J’ai retenu quelques statistiques clés de différentes sources qui m’ont jetée par terre la première fois… À la fin de l’article, je citerai certains documentaires, vidéos et sites si vous êtes curieuses d’en savoir plus et de voir mes ‘sources’.

La planète ne va pas très bien. On est tous au courant. Cependant, ce qu’on nous répète depuis des années pour faire notre part se résume pas mal à : ne pas gaspiller d’eau, de nourriture, d’électricité ; recycler, acheter local, consommer bio et équitable, utiliser moins souvent son auto, changer nos ampoules pour des ÉcoÉnergétiques, trainer son sac réutilisable partout… J’en oublie plein mais on en fait tous un peu dans cette liste ! 😉 Par contre, petit problème, malgré cette sensibilisation, la planète va de mal en pis. Peut-on vraiment faire quelque chose rendu à ce point ? Je ne suis pas Nostradamus… mais j’ai appris quelque chose en 2016 qui je crois, vaut la peine d’être entendu (ou lu, par vous) ! :p

‘’Le secteur de l’élevage dépasse maintenant l’industrie du transport et celle de la production d’électricité comme la plus grande source d’émission de gaz à effet de serre. Le 5e rapport du GIEC recommande une diminution importante de la consommation de viande, ce qui serait aussi efficace que de diviser par deux le parc automobile mondial.’’

Eh bah merde !… 😮 Vous en voulez une autre ?

‘’L’élevage accentue également la déforestation. Greenpeace a mené une enquête pendant trois ans qui a prouvé que l’élevage bovin était responsable à 80 % de la destruction de la forêt amazonienne.’’

Qui l’eut cru ?! J’ai maintenant 24 ans et je vous jure, je n’avais jamais entendu ça avant. J’aurais peut-être aimé que mon prof d’écologie m’apprenne ça en secondaire 1 ! Ça serait environ 200 millions d’acre en Amazonie qui seraient détruis depuis 1978. Le chiffre me fait mal. Et je n’ai jamais été une fervente écologiste. Là, il n’est pas question de croyances et d’opinions, de théories, etc. Ce sont les faits. Et si vous êtes un minimum sensible au sort de la terre, je pense que ces chiffres vous feront réfléchir comme ils m’ont fait réfléchir.

En gros, ça prend beaucoup plus d’espace et de ressources élever du détail que de faire pousser des graines ! Pour donner un exemple concret : ça prend 2400 gallons d’eau et 12 livres de graines pour produire 1 lb de boeuf. Juste une livre ! 😮 Gary Yourofsky, un activiste vegan, a déjà dit que ‘’’65% de la production mondiale de grains est mise de côté chaque année pour nourrir 53 milliards d’animaux terrestres qui sont tués tous les ans sur cette planète (pour qu’on les mange)’’. Si on se met à penser aux millions (805, pour être exacte) de gens qui sont sous-alimentés ou meurent de faim, ça donne un tout autre angle à nos raisons de consommer de la viande… Les animaux d’élevage mangent mieux que plusieurs personnes dans le monde. Je pourrais encore développer sur le sujet mais j’ai d’autres raisons de vouloir limiter ma consommation de viande…

VALEURS & ÉTHIQUE

Avant même que je ne me mette à m’intéresser à tous ces faits sur la nourriture, je me souviens avoir vu sur Facebook une petite vidéo qui m’avait fait réfléchir… Un parent filmait son enfant et lui demandait pourquoi elle ne voulait pas manger de viande. En gros, la fillette réalisait que l’animal mort dans son assiette c’était aussi l’animal qu’elle voyait à la ferme, par exemple, et qu’elle aimait. Pourquoi le manger alors? Je ne sais pas pour vous, mais pour moi ça fait plein de sens. J’ai l’impression de revenir à mes ‘valeurs primaires’ quand j’y pense. Enfant, je pense que pour la majorité on aimait les animaux, ça nous fascinait et c’était naturel de les voir dans la nature comme ça… On a tous nos animaux préférés bien sûr, mais à la base je ne ferais du mal à aucun d’eux. Ils me laissent vivre, je les laissent vivre, ça devrait être simple comme ça.

On dirait qu’en grandissant on change parfois notre vision de la chose. Pour plusieurs, l’humain est supérieur aux animaux et blablabla. J’ai pensé comme ça, je l’avoue. Mais en fait, comment peut-on affirmer ça ? Les animaux sont des créatures fascinantes et très intelligentes. On est différents, mais pas forcément mieux en tout point. Les animaux ressentent et ont un système nerveux, comme nous. Mais ils ne peuvent pas parler. Je ne sais pas si avant j’aurais vu la chose telle quelle… ça demande une grande sensibilité et empathie de pouvoir se mettre à la place des autres. Non ? ‘’Fais pas aux autres ce que tu ne voudrais pas qu’on te fasse’’. Cette phrase a toujours été valable pour moi… pourquoi exclure les animaux ? Pas mal tout le monde réagit en voyant des vidéos de maltraitance animale. On y est sensibles ! Mais on ne veut pas savoir…

Certains pensent que si les abattoirs avaient des murs vitrés, plusieurs personnes deviendraient végétariennes. Évidemment, je sais que selon les endroits c’est différent et certaines places utilisent des techniques plus ‘humaines’… Il n’y a pas de maltraitance partout, mais il y a aussi d’autres raisons. Comme l’exploitation. Les animaux sont des numéros, des ‘objets’. Pas partout encore une fois, mais très souvent en tout cas. Ces animaux sont élevés pour être tués, c’est aussi simple que ça. Pour notre bien. Si je pouvais résumer ma ‘nouvelle’ façon de voir les choses en 1 phrase, ça ressemblerait à ceci : ‘’J’aime les animaux. Pourquoi je les mangerais quand cela est mon unique choix personnel et que je ne suis pas obligée d’en manger pour être heureuse et en santé ? Tant qu’à moi, je préfère les voir libres et heureux que morts dans mon assiette. Ils ne méritent pas ça… pas pour 5 minutes de plaisir sur mes papilles gustatives.’’

Les 4 raisons pour lesquelles nous mangeons de la viande : goût, habitude, accessibilité/facilité, tradition. Tout le monde en mange et on ne se pose jamais de questions. On ne veut pas imaginer le processus derrière le poulet ou le steak qu’on mange ! Sauf que quand on en sait trop, ça devient dur de faire semblant… Je ne sais pas si ça fait partie de l’éveil spirituel tout ça, mais je peux vous dire que j’ai eu une sérieuse prise de conscience dans les derniers mois.

CONCLUSION

J’aurais tellement d’autres choses à dire sur la santé, les choix qu’on fait et dont nous sommes tous responsables, le lait de vache (…) et compagnie. Mais ça fait déjà 4 pages sur Pages que j’écris (!) et ça fait déjà peut-être beaucoup à absorber comme lecture… Je suis contente de vous avoir expliqué ce qui m’a marquée récemment et ma nouvelle vision sur l’alimentation et l’écologie. Je sais que cet article ne viendra pas sans critiques de tous les côtés, mais c’est la vie. Peu importe ses choix on se fera critiquer. Je ne suis pas experte en la matière (je suis ‘juste’ maquilleuse hein) et dans un sujet comme ça, il y a toujours matière à réflexion.

Je ne dis pas que devenir tous végétariens demain matin est la solution. Je ne dis pas que je m’intéresse plus aux animaux qu’aux conditions de vie de d’autres humains. Je ne dis pas que je suis parfaite. Chaque fois que je fais des articles plus perso sur mon blog je suis vulnérable aux commentaires, mais en même temps je n’ai pas à avoir peur, ou honte. Je n’aime pas les confrontations mais chacun est libre d’avoir son opinion. Les valeurs, les expériences de vie et les croyances font qui nous sommes. Comme être humain je crois que notre but est d’évoluer, même si ça ne vient pas au même moment pour chacun. Cogiter, méditer, remettre en question le système une fois de temps en temps, je trouve juste ça sain. Qu’en pensez-vous ?

J’espère ne pas vous avoir traumatisé avec mon texte qui sort de l’ordinaire, mais je pense que c’est important de savoir autre chose que bien appliquer son rouge à lèvres dans la vie ! 😉

Merci de votre attention, votre compréhension, votre respect et votre fidélité ! Je vous aime xx


Quelques sources et visuels à regarder si vous désirez en apprendre + :

NETFLIX (documentaires)
Cowspirancy
Food Matters
Forks Over Knives

YOUTUBE
Le discours le plus important de votre vie, Gary Yourofsky
Lait de chien ?

ARTICLES
10 fait troublants
10 raisons de limiter sa consommation

*Avant de changer vos habitudes alimentaires, consultez toujours un professionnel de la santé. Il faut bien s’informer si on souhaite couper les produits animaliers pour ne pas avoir de carences et être certain que cette diète est approprié pour nous.

  • Julia Mauny-Conan

    Coucou ma belle, j’aime bien ton article et je suis d’accord avec toi 🙂 Fais comme tu le sens, suis tes envies et ta vision et surtout n’écoute personne. Notre assiette ne regarde que nous et seulement nous 😉

    • exact ! merci xx

    • Elodie Reami

      Et bien pas vraiment, en fait. A partir du moment où notre assiette peut potentiellement être remplie de vies qu’on a volées, elle ne devrait pas consister en un choix personnel, selon les goûts personnels. Pour le moment, il est légal de prendre la vie d’autres êtres vivants pour se nourrir, mais ce n’est pas moralement acceptable pour autant. Notre assiette et son contenu concerne également d’autres êtres vivants, qui n’ont pas le moyen de se défendre. Ne l’oublions pas.

  • Marie-Pier

    Je suis totalement d’accord avec toi. Moi aussi au fil des temps j’ai lu et écouté des documentaires sur Netflix et autres. Je ne me considère pas végé ou vegan ou autres. Mais disons que j’essaie de faire des choix éclairer et que lorsque je mange de la viande, c’est local et sensé. Et depuis, j’ai découvert tellement de nouveaux aliments (légumineuses, grains, légumes et autres!) et de nouvelles recettes! Pour la santé et pour l’écologie c’est pas mal les raisons pourquoi j’ai diminuer ma quantité de viande animale dans les dernières années!

    • 😀 tellement ! depuis que je cuisine végé, ma créativité culinaire se décuple ! haha 😮

  • Audrey Humbert

    Super article Cynthia. Je me sens proche de ta vision de voir les choses. mon entourage ne comprends pas pourquoi je ne mange pas de viande à chaque repas alors je leur explique que je n’éprouve ni le besoin ni l’envie d’en manger. Ils ne comprennent pas non plus pourquoi j’arrete le sopalin, les cotons démaquillant à usage unique, ou pourquoi que je fais du covoiturage, … Ils me prennent pour une écolo végétarienne. Ce que je ne suis pas … Je ne suis pas radical dans ce que je fais. Je suis juste une personne qui limite mon impact sur notre planète bleue.
    Merci pour cette article qui inspire et fait réfléchir ! 😉

  • Émilie Guay

    Merci pour l’article …bien que tu ais raison et que je te trouve courageuse pour l’instant je ne suis pas encore rendue a cette etape de ma vie ! Mais tant mieux si ca sensibilise les gens 🙂

    • :)) merci ! je te comprend.. moi aussi j’ai pas eu envie d’arrêter direct après avoir vu les premiers documentaires sur Netflix.. lol mais l’idée a germé dans ma tête et quelque chose a fait qu’en 2017 j’ai vraiment voulu arrêter la viande (au maximum que je suis capable pour l’instant, soit en moyenne 1 fois par semaine max pour le moment !)

  • Isa L

    Ton article est une très jolie réflexion, j’aimerais juste y ajouter que tous les métabolismes ne supportent pas le véganisme, mais qu’on peut être plus « eco friendly » sans se ruiner la santé. Arrêter le boeuf par exemple, qui est l’élevage le plus mauvais pour l’environnement, sans arrêter la viande !

    • je ne parlais pas spécialement de véganisme 🙂 mais oui je sais que ça ne convient pas à tout le monde.. j’ai voulu le dire tout en bas de l’article !

    • Elodie Reami

      Il n’est pas question que d’environnement. La question éthique devrait être considérée comme la plus importante.

  • Fannie ND

    Et après ton article, une pub de Métro ? bref, très bon article, devenir végétarien n’est pas la solution à tout, la viande et produits animaliers ont leur bienfaits, mais ils ne sont pas applicables si consommer tous les jours et surtout si consommer en plus grosse quantité que fruits et légumes et céréales… Réduire de façon significative sa consommation peut régler bcp de problèmes ! Les fermiers répondent à la demande des gens.. si la demande réduit, l’offre aussi.. la règle de l’offre et la demande ! La population à plus de pouvoir que ce qu’elle croit..

    • hahaha X’D sorry je ne contrôle pas ça mdr

      oui, parfois je me demande quel pouvoir on a vraiment.. :/ ça me fait vraiment réfléchir.. mais si on suit l’offre et la demande, j’espère que mes choix dans les restos vont déjà aidé un peu !..

      • Fannie ND

        Définitivement ! Dans un cours, élevage intensifs, que j’ai eu dans ma technique de santé animale, on a vu beaucoup l’envers de la production, il faudrait que je retrouve le nom du documentaire, il date un peu, mais ça montre jusqu’où ça va nos choix alimentaires.. dans le sens où, tu penses ne pas encourager le fournisseur de viande de McDo en allant pas au McDo, par exemple, mais en réalité, à l’épicerie ya comme 40% (chiffre bidon pour montrer l’empleur de la chose) d’aliments qui sont de sous compagnie du fournisseur de McDo (j’ai oublié le nom encore ici.. ça fait 2 ans que j’ai eu le cours bon:P).. et c’est pas nécessairement écrit sur l’emballage ! C’est absolument fou ! En s’informant comme il faut, la population peut vraiment DÉTRUIRE des compagnies ! Et pas juste des petites ! C’était très intéressant ! Le seul inconvénient c’est que c’était un peu vieux, donc dans le vidéo ya encore des animaux sous steorides (pcq non, en effet, ça fait 7 ans que c’est interdit de donner des stéroïdes aux animaux de productions au Canada, so A&W, t’es pas fantastique !) J’vais essayer de te retrouver les documentaires que j’ai vu dans ce cours 😉

    • Elodie Reami

      Ils ont leurs « bienfaits », d’un point de vue humain. Et encore, c’est plus que discutable. Ici Cynthia a également parlé d’éthique, beaucoup de personnes que je vois commenter cet article semblent ne pas en tenir compte. Quand on prend conscience de ce qui se passe pour tous ces pauvres animaux, devenir végane est un minimum. Si l’on se considère comme un être sensible et empathique, à partir du moment où il est possible de ne pas utiliser les animaux pour être heureux et en bonne santé, on se doit de ne plus le faire. Alors ça peut être radical ou progressif, mais c’est le seul chemin à prendre quand on ne veut pas cautionner la souffrance et la mort.

      • Fannie ND

        Il ne faut pas se fier aux images de la PETA pour savoir ce qu’il se passe dans l’élevage des animaux. Pour avoir visiter plusieurs éleveurs de vaches et de poule, j’en ai vu qui connaissaient leur animaux par leur nom et certain qui donne des becs à leur vaches.. Dans la plupart des élevages les animaux sont très biens traité et très bien nourrit et la plupart des abattoirs fon leur travail dans le respect de l’animal et les rendent inconscient de façon sans stress l’animal avant qu’il soit euthanasier (oui euthanasier).. Il faut aussi savoir que les veaux sont séparés de leur mère quelques temps après la naissance pour éviter que les bébés se retrouvent trop en contact avec les selles de leur mères qui contiennent des bactéries mortelles pour un petit bébé naissant qui n’a pas la capacité de se faire des anticorps lui même. Il faut aussi arrêter de mettre des sentiments humains aux vaches. Les vaches ne sont pas aussi déchirer qu’un humain de se faire prendre son enfant. Les hormones la choquent au début et c’est triste oui, mais c’est aussi pour le bien vu bébé qu’on le fait. Il est vrai par contre que ces bêtes sont mieux nourrit que beaucoup de gens sur la Terre et c’est une raison pourquoi réduire beaucoup sa consommation d’aliments animal est une excellente chose. Mon point de vue est, dans le temps, les gens élevaient leur animaux pour leur famille et les gardaient vieux, pcq les produits animaliers ont certains bienfaits quand même, mais à grosse modération seulement. Aujourd’hui ya des substituts de viandes et laits/fromages/yogourts, mais c’est pas tout le monde qui aime, moi la première ! (Je suis extrêmement difficile) Faut juste apprendre à ne pas en consommer tous les jours et se sensibilisation aux dommages de la surconsommation et gaspillage qu’on fait.. Pcq ya ça aussi.. C’est horrible de tuer un animal pour sa viande, mais c’est encore plus horrible pour moi de le gaspiller..

  • Arianne Morin-aubut

    En tant que végétarienne, je ne peux qu’être d’accord avec toi haha. Je partage tout à fait ton opinion de ne pas faire sentir mal les gens qui mange de la viande, mais je trouve tout de même important le fait de remettre en question ce qu’on prend pour acquis, comme manger autant de viande justement.

    Merci pour le bel article, si ne serait-ce qu’une personne se questionne suite à sa lecture, c’est déjà une réussite. 🙂

    • apparement y’en a déjà + d’une 😉 je pense aussi ne pas vouloir être le genre de fille qui fait culpabiliser tout le monde et qui les regarde croche en les voyant manger un hamburger ^^’ mais remettre des choses en questions, peu importe quoi, c’est juste tellement sain ! 😀 preuve d’intelligence même je dirais.. ah merci !! x

  • stella

    Je suis assez d’accord avec toi. Ce sont des arguments auquel je suis sensible. J’ai toujours mangé peu de viande car je n’aime pas trop ça, j’en mange toujours un peu mais j’achète ma viande chez de petits producteurs, qui élèvent leur animaux dans le respects des bêtes. Même si, ok elle sont élevées pour être tué, elle auront au moins été bien traité et eu une vie correcte, ce n’est pas l’idéal du tout, mais c’est ce que j’ai trouvé de mieux pour l’instant.

    Si tu t’interesse un peu à l’écologie et à l’aspect santé qui y est lié, je t’invite à faire des recherche sur les perturbateurs endocriniens. En tant que maquilleuse, ça peut t’intéresser (mais malheureusement ça fait peur car il y en a dans plein de produits cosmétique notamment)
    PS: cette suggestion n’est absolument pas une critique! J’adore tes vidéos et je les regarde (presque) toutes!

    • oui je sais haha 😉 et ça me dit quelque chose.. :/ malheureusement lol
      merci ! x

    • Elodie Reami

      Tu n’as absolument aucune assurance que ces animaux aient été « bien-traités ». Et d’ailleurs, ça ne peut pas être le cas, malheureusement. A partir du moment où l’animal est utilisé pour faire de l’argent, il n’est plus considéré comme une vie, c’est une marchandise. On le fait naître, on l’élève, on lui prend tout ce qu’on peut lui prendre (lait, œufs) en le poussant à produire toujours plus, avant de le tuer pour sa viande alors qu’il n’a pas vécu 1/3 de son espérance de vie. Où est le respect là dedans ? Tu as raison, ce n’est pas l’idéal le petit producteur. L’idéal, c’est un animal vivant et libre. Ce que tu peux faire de mieux, c’est ne plus soutenir/cautionner l’exploitation animale en devenant végane. Ça semble difficile quand on découvre, mais vraiment, ça ne l’est pas tant que ça. Finalement le plus compliqué à gérer, c’est la bêtise des gens.

  • Angie

    Super article ! En ce moment, j’agis comme toi.
    J’avais fait une étude sur la surconsommation de viande bovine en Suisse et j’étais tombée sur des statistiques effrayants. Notamment, en Suisse, nous mangeons 56kg/pers de viande par an ! C’est énorme, supprimer la viande un jour/semaine réduirait déjà conséquemment ces chiffres.

    Du coup, je suis « flexitarienne ». A chaque fois, on me dit : « Tu ne vas devenir vegan quand même ? » ou « Pourquoi tu ne manges plus de viande ? »
    C’est ridicule de devoir se justifier… De plus, je ne me suis jamais autant régalée que depuis que je cuisine sans viande 😛

    Bisous de Suisse <3

    • tellement haha ! 😮
      je viens de lire que les américains mangent autant de poulet en 1 semaine qu’en 1 an en 1930… on a vraiment changé notre façon de manger et on le sait pas ! haha

  • juandmashi

    C’est drôle parce que je viens d’avoir une discussion similaire avec mon entourage. Pour des raisons éthiques écologiques mais aussi de santé je voudrais réduire considérablement ma consommation de viande. Je ne mange déjà plus de viande rouge et j’aimerais arrêter la viande blanche afin de ne garder que les oeufs et le poisson. Je ne veux pas forcément être végétarienne à 100%. De même que si je suis invitée chez quelqu’un et qu’au menu il y a de la viande je ne pense pas refuser. Mais lorsque je cuisine pour moi même j’aimerais ne plus en consommer. J’ai le sentiment d’être addict à la viande par moment et je n’aime pas cette idée. Je n’aime pas ce sentiment de me priver quand je pense aux barbecues l’été par exemple. Mais j’aime encore moins l’idée qu’un animal ait pu souffrir pour ces 5 minutes de plaisir gustatif. Je sais que ce n’est pas facile. Encore moins avec un entourage « viandard ». J’ai déjà essayé par le passé de ne plus manger de viande mais au quotidien c’était difficile surtout lorsque le soir après le travail le repas est déjà prêt avec au menu de la viande. Je n’aurais pas trouvé ça correct de manger mon plat dans mon coin et encore moins de gaspiller de la nourriture que l’on aurait préparé pour moi. Quand j’aurai mon propre appartement je cuisinerai selon mes désirs. Mais en attendant je fais des concessions de temps en temps. Et en même temps j’en profite pour cuisiner aussi pour mon entourage des plats qui me feraient moins culpabiliser et qu’il serait susceptible d’aimer. Je ne sais pas si ce commentaire à une quelconque utilité mais il m’aura au moins permis de parler de mon expérience et de lâcher prise. Merci Cynthia pour ce post j’ai appris de nouvelles choses au passage et tu m’as conforté dans mon choix. ♥

    • bien sûr :)) merci du partage ! je te comprend très bien.. moi, étonnement, en appart sans m’en rendre compte je cuisinais souvent végétarien et Pat ou mes proches ne se plaignaient pas.. si c’est bon, c’est bon haha ! 🙂 mais oui, une des raisons qu’on mange de la viande c’est la facilité/accessibilité alors quand on a pas envie de sortir 40 épices et cuisiner le soir, mettre un steak dans la poêle me semble + simple et + vite :/
      bisous !!

  • Élodye Barré

    J’ai beaucoup aimé ton article et je suis d’accord avec toi ! 🙂 je suis moi même dans les mêmes prises de conscience et de questionnements 🙂 j’aime bien ce genre d’articles sur ton blogue ou tu donnes ton opinion 🙂 si tu as d’autres idées d’articles à partager comme ça, je vais les lire avec plaisir 🙂

    • ahh merci 😀 je les met dans la section ‘entre filles’ ceux là 😛

  • Elisa Tiziana

    Je respecte ton choix, chacun fait ce qu’il veut ? Cependant, je trouve bizarre voir ça me dérange quand une maquilleuse qui utilise des tas de produits de beauté qui sont testés sur les animaux (voir vivisection) parle d’éthique et du pauvre bœuf massacré à l’abattoir alors que dans les laboratoires des millions d’animaux sont aussi torturés (il ne faudrait pas les oublier ceux-là). Si tu commençais par utiliser des produits non testés sur les animaux pour te maquiller, ça aurait pour moi plus de sens.
    Pour ce qui est de la santé, je pense que tout est question de dosage. Déjà la viande des fastfoods ce n’est pas de la viande, c’est un ramassis de merde aglomeré pour donner l’illusion de viande. Donc bon… pour moi ce n’est pas comparable à ce qu’on pourrait appeler de la « vraie viande ». Évidemment, qu’après les spots publicitaires vont nous pousser dans l’excès et la mal bouffe parce que c’est ce qui fait vivre les grandes industries pharmaceutiques et compagnie.
    Avant de parler de flexitarien, végétarien, végétalien ou vegan. Il faut apprendre à doser dans ce qu’on met dans son estomac. Par exemple, j’avais vu un documentaire où on y montrait une famille qui avait mangé pendant 1 mois des produits bio et le mois suivant des produits non bio. Après des tests d’urine, ils ont vu que lors du mois sans bio, il y avait un taux très élevés de pesticides et lors du mois bio, le taux de pesticides avait fortement diminué voir disparu. Ça je trouve intéressant. Le problème est que manger bio ça coûte cher, la famille avait une augmentation de 300€ dans son budget de courses alimentaires. Tout le monde n’as pas les moyens. C’est pour cela que je pense que c’est une question de dosage.
    Enfin voilà, je pense que j’aurais encore des tas de choses à dire sur le sujet mais je pense avoir déjà écrit une tartine. ? Et en plus, je me rend compte après relecture que ma réponse n’est pas très suivie. Soit.
    Malgré tout, je te souhaite une bonne continuation pour la suite.

    • haha je savais qu’elle viendrait celle-là 😉 je comprend que tu puisses me trouver effrontée de parler de ça quand mon mode de vie n’est pas 100% parfait ou vegan lol. J’ai toujours pensé qu’on fait ce qu’on peut. On choisit nos batailles. Je ne suis pas en train de militer dans la rue pour X cause, pas en train de sauver tel peuple, etc.. Une chose à la fois, dans la limite du possible.

      Ça ne veut pas dire que dans le futur je ne le ferai pas. Seulement, c’est arrivé que j’ai appris plein de choses sur l’alimentation, la santé et l’écologie dans les derniers temps. Je me suis renseignée. Je suis au courant pour la vivisection ; il y en a même pour la science et la médecine..
      par contre à date, j’entend toutes sortes de choses sur le sujet et je trouve ça + dur de démystifier le tout avec ce que je trouve sur internet :s
      contrairement au domaine de la bouffe on va dire. Je ne veux pas faire une vidéo sur le sujet avant d’être 100% informée.

      Le truc, c’est qu’avant premièrement je n’étais pas du tout au courant de ça. On me dit L’Oréal ne teste pas, ici et en France c’est interdit et blabla donc cool 🙂 ! Mais là après j’apprend les détails quant à la Chine et oh… ça va loin. D’où ma confusion. Aussi, les produits que je parle et j’utilise sont à 90% du temps ceux qu’on m’envoie. Plusieurs marques que je reçois sont non testées. Je ne le spécifie jamais mais c’est le cas. Bref. Pour moi ça été + simple de commencer par limiter voir couper ma consommation de viande.. c’est quelque chose que j’ai entièrement le contrôle. Après, les produits que j’utilise font partie de mon boulot :s je ne te mentirai pas, pour ma carrière, je vois ça comme + difficile. C’est un choix éthique vs affaires en gros. Long à expliquer, en tout cas.

      J’apprécie qu’autant de gens veuillent acheter des produits non testés, mais si ces gens finissent par les manger au final.. pour moi ça ne fait pas plus de sens. C’est un tout. Le bon sens serait de ne pas faire de mal du tout, mais encore là, on fait ce qu’on peut, quand on sait. En étant végé on sauve environ 300 animaux par an apparement, c’est déjà mieux que rien !

      Bref, ce jour viendra aussi, je suis pas mal sûre 🙂 j’ai juste besoin de + de temps et ressources pour faire des recherches justes. Merci !

    • Lucie Graux

      Coucou Cynthia, je suis tout à fais d’accord avec toi, mon dieu qu’est ce que j’aimerai que les gens se mettent enfin à bien penser et à se poser les bonnes questions surtout avec tout ce qu’il se passe. J’ai 24 ans aussi et ça doit faire à peu près 6 mois que je commence à vraiment m’intéresser à tout ça, ce doit être la période où l’on change de point de vu sur le monde qui sais ^^ en tout cas j’espère qu’à l’avenir de plus en plus de gens déciderons de se poser des questions pour notre belle planète, notre santé et celle de tout ses enfants de la nature qui, pauvre d’eux, n’ont rien demandés. Reste comme tu es surtout et si tu repasses à Lille un jour tu es la bienvenue. Bises.

  • Jessica Lmrn

    Bonjour Cynthia,
    Merci pour cet article, je me retrouve complètement dans la description que tu as faite de la « flexitarienne », et ça me rassure de ne pas être la seule à vouloir manger différemment sans pour autant arrêter totalement la viande ou le poisson.
    On constate souvent que les gens aiment bien vous mettre dans des cases « tu es végétarienne ou tu ne l’es pas » mais on ne parle jamais de l’entre 2. Grâce à toi c’est chose faite 🙂 MERCI !

    • oui :s ça rassure les gens on dirait.. mais si tu n’es pas végétarienne stricte, ou que tu commence lol, tant qu’à moi tu peux avoir des faiblesses ^^ donc tu serais flexitarienne on va dire :p mais omnivore parce que tu sais que tu ne veux pas en manger.. c’est dur quand même, c’est pas comme la cigarette hein, mais quand ça fait 24 ans qu’on mange bcp de viande, c’est une habitude dure à se débarrasser 😮 je fais un parallèle haha

  • Durmeyer Hélène

    Bonjour Cynthia,
    Merci beaucoup pour cet article qui m’a beaucoup touché et qui tombe justement au moment où j’en avais besoin !
    Je réfléchis depuis des années à diminuer voir totalement arrêter les produits animaliers sans y parvenir (les habitudes ont la vie dure) mais il y a quelques jours j’ai vu l’émission de trop qui aura été mon déclic !
    Je suis justement en train de faire de nombreuses recherches pour m’y prendre au mieux dans ce changement (je ne serais pas seule mon chéri se lance avec moi ! Bien qu’avec un peu moins de conviction ^^).
    Ton article mon conforte dans mon choix alors merci beaucoup !!

    Comme tu le dis moi non plus je ne veux pas entrer dans une boîte et surtout je ne force personne a faire comme moi mais les gens ont vite tendance à croire qu’on les juges quand on fait ce choix de vie… C’est bien dommage !

    Bonne journée, bonne chance et j’espère que tout le monde sera tolérant avec toi car ce que tu fais est très beau !! À bientôt 🙂

  • Justine

    Salut Cynthia,

    J’ai beaucoup apprécié ton article. Il y a peu, j’ai moi aussi décidé de revenir sur certaines choses concernant mon alimentation donc je comprends exactement ce que tu peux ressentir.

    Finalement, on a plus de mal avec le regard des autres et les étiquettes qu’ils nous collent que le changement d’alimentation en lui-même…

    Vis pour toi, en respectant les autres, la terre. C’est ce qui peut te rendre la plus heureuse, à mon sens.

    Continue comme tu l’as toujours fait. Tu es une personne authentique, vraie et cestla pour ça que les gens sont si attachés à tes vidéos et tes articles!

    J’ai hâte de voir la suite! ??

    Bisous ❤️

    Justine

  • ludivine Lange

    Je suis une étudiante en licence de neurosciences physiologie et nutrition humaine en France, pour manger sain l’idéal serait d’être végétarien 4 jours sur 7 (ça ferait du bien à la planète aussi si tout le monde faisait juste ça), ensuite quand tu regarde les pourcentages conseiller par l’OMS : 10 – 15 % protides ~30% lipides et ~50% glucides
    En mangeant de la viande dans une journée tu es systématiquement au dessus de l’apport en protide, parfois même en lipides selon la viande que tu consommes, et en dessous du pourcentage des glucides (tiends donc si tu cherches un peu sur l’OMS, c’est L’ Erreur que fait 20%de la population, vous savez ? Ces 20% qui consomment 80% des ressources …) Si tu fais une journée végétarienne : tu as les protides avec les glucides (lentilles, pois chiches, amandes, etc) et les lipides sont avec aussi et et si tu essai de manger équilibré végétarien pendant une journée tu auras les bon pourcentages recommandé l’OMS (essaie avec l’application gratuite lifesum elle donne les calories, ça on s’en fou, et surtout elle donnes les pourcentages en macronutriments des aliments que tu consommes) je propose lifesum mais il y a d’autres sites où applis qui font ce calcul

    En France les pubs c’est pareil qu’au Canada je crois ? et même avec les choses « bonne pour la santé » il faut toujours une réflexion (saviez vous que le jucing est un effet de mode racheté par Starbucks et Coca-Cola Cies ? Boire un jus de fruits ou de légume fait maison c’est bon, faire un régime que de ça c’est comme manger un haricots vert et une carotte par jour (sauf que là c’est mixé) c’est absurde. « Tout, dans l’excès, est mauvais »

    • exact ! 🙂 très intéressant ! 4/7 serait déjà un bon départ 🙂 merci des infos !

  • Nadia Bouselsal

    Cynthia
    super article! non à la maltraitance des animaux ET des insectes… surtout les araignées assasinée en direct sur snap chat!!! lol pas vrai?

    • haha xD je suis complice de la mort de bien des insectes j’en ai peur.. 😮 🙁 pardon !! et j’ai regardé le dit documentaire.. :O ouf, c’est dur !

  • Maude Gagnon

    Wow, tellement bel article! C’est vraiment bien écrit et je partage ton opinion en tous points 🙂

    Merci pour cet article différent et qui fait vraiment réfléchir! xx

  • Marine G.

    Je te félicite je suis pour ma part végétarienne et c’est vrai qu’on se prend parfois des réflexions pas très agréables autant par ceux qui mange de la viande et ceux qui n’en mange pas… Mais j’ai arrêté tout simplement parce que je me souci de l’environnement et surtout des animaux je ne me verrais jamais mangé mon chat alors pourquoi un autre à sa place? .. C’est juste mon avis après mais bon … peu de gens pensent au long cheminement de la nourriture qui se trouve dans leur assiette et c’est bien triste … Je te remercie pour cet article 🙂 Et je voulais te demander si tu pouvais faire un article sur toutes les bonnes marques qui ne testent pas sur les animaux et qui sont naturelle ? Merci encore

  • Camille C

    Merci pour cet article qui nous permet de mieux connaître tes réflexions personnelles et qui montre aussi beaucoup de courage de ta part, vu les réflexions auxquelles tu peux t’exposer, puisqu’aujourd’hui il est difficile de donner son opinion.

    Je me permets cependant d’amener d’autres éléments dans ta réflexion, non pas pour te faire changer d’avis, mais pour partager mon point de vue sur ce sujet.

    Avant toutes choses, permets-moi de me présenter pour que tu comprennes mon argumentation : femme de 27 ans, française, ingénieure en Agronomie, spécialisé dans les Systèmes de Production, l’Environnement et le Territoire (j’ai fait une petite partie de mes études à McGill ^^) et mariée à un agriculteur. Je pense donc avoir été informée de par mes études et mes recherches personnelles sur ce sujet. Il me parait aussi important de préciser que, bien évidemment, je ne peux pas être totalement objective sur le sujet puisque je partage ma vie avec un éleveur de bovin viande (ce qui à l’air d’être un métier horrible et sans cœur pour certaines de tes lectrices malheureusement).

    1- Attention aux études, vérifions nos sources et les points de vue des journalistes

    Oui, en effet, il y a plein d’études et de reportage sur notre alimentation. Sont-elles toutes objectives ? Malheureusement, non. Les journalistes traitent les sujets avec leur sensibilité, leur point de vue. Pour comprendre ce que je veux dire, regardes des reportages sur des sujets que tu connais bien. Tu vas vite te rendre compte de la limite des études. Malheureusement, nous faisons souvent de cas particulier, une situation générale…

    De plus, je pense que dans les reportages que tu vois, il s’agit beaucoup d’élevage américain, français…, mais y-a-t-il des reportages sur les cultures/élevages africain(e)s ? Je ne suis pas sûre, et pourtant l’Afrique est un grand pays ! Mais nous n’en parlons pas. Ben non, ils produisent en cohésion avec la nature, « ça fait pas vendre des reportages, ça ». Bien sûr, j’exagère un peu le propos, tout n’est pas idéal là bas non plus mais l’idée est là.

    2- L’agriculture, un des plus vieux métiers de monde et pour moi le plus beau

    Oui, en effet, il y a des élevages intensifs dans le monde. Et malheureusement dans la plupart des cas, le bien être animal n’est pas
    présent et ils sont pollueurs. Mais, ce n’est pas la majorité des élevages,
    heureusement ! Cependant, ces grands élevages fond mauvaise presse à l’agriculture, la vrai.

    Cela ne va pas plaire à une de tes lectrices, Elodie, qui finalement est assez radicale dans ces propos et ne nous permet pas d’avoir notre point de vue. Mais, je t’assure Elodie, nous, éleveurs, nous aimons nos animaux ! Nous nous occupons au quotidien, 365 jours par an, de nos vaches. Nous les connaissons par cœur, nous les nourrissons, nous les aidons parfois à mettre bas leur petit veau (même si elles savent souvent se débrouiller seules pour cela) et nous vendons ces petits veaux en appellation Label Rouge (appellation française prônant le goût et le bien être animal). Oui, je comprends, pour vous le fait que nous vendions ces veaux veut dire qu’ils
    ne représentent que de l’argent pour nous, mais pour être dans ma tête je vous l’affirme, ce ne sont pas « DES NUMEROS » (je trouve ça d’ailleurs
    très blessant d’oser parler de ce que pense les agriculteurs sans leur
    demander). Il me semblerait très surprenant qu’un agriculteur sur une petite
    exploitation vous annonce : « ah non, moi les bêtes j’aime pas ça, je
    veux juste qu’elles me rapportent de l’argent. » Non, ce métier ce n’est pas
    ça ! C’est une passion ! Une passion pour la nature, l’histoire de
    nos terres, le paysage, l’environnement.

    Car oui, une partie des exploitations a un impact sur l’environnement de façon négative (pesticide, rejet de méthane…), mais l’autre partie – qui d’ailleurs doit être plus importante en surface – est vitale pour l’environnement. Les agriculteurs façonnent le paysage, l’entretiennent, élèvent des animaux. Sans agriculteurs, pensez-vous sincèrement que nos belles vaches seraient en liberté dans les champs ? Pensez-vous que ces animaux, que la plupart défende avec tant de ferveur, seraient encore présents sur Terre
    sans les agriculteurs ? Pour information, il y avait une centaine de
    vaches tout au plus au début de l’ère de l’agriculture il y a 10 500 ans…

    Bref, je pourrai en dire des choses sur ce sujet, mais ma pensée se résume à cela : l’agriculture a un impact positif sur notre environnement ! Ne l’oublions pas ! Malheureusement une partie, qui n’est pas la meilleure a un impact très nocif, voire mortel pour cette même Terre. Mais faisons la part des choses, tous les éleveurs de viande ne sont pas là pour détruire la planète. Je pense donc que pour toutes celles qui sont dans une réflexion comme Cynthia, la première étape est de penser à consommer mieux voire moins… et pourquoi pas plus du tout si votre organisme vous le demande ! Mais, je pense sincèrement que d’autres alternatives sont possibles.

    3- Le végétarisme, une vraie solution environnementale ?

    Je crois vraiment que certaines personnes vivent mieux avec une alimentation vegan, végétalienne… puisque c’est leur choix et qu’il y a une réflexion dans leur démarche- même si je n’aime pas vraiment les étiquettes non plus. Cependant, prendre cette décision en pensant que cela sera meilleur pour
    l’environnement me semble être utopique. L’élevage a un impact, on est d’accord, mais malheureusement les cultures également. Je parle ici de déforestation, de pesticides… En effet, la déforestation dont tu parle existes ! Mais il s’agit pour la plupart de culture de… Soja. Soja qui revient souvent dans l’alimentation végé me semble-t-il ? Comme dit précédemment, tout est une histoire de point de vue.

    De plus, sans élevage animal, d’où proviendrait les engrais pour les cultures ? Car, sur nos cultures nous ne mettons pas d’engrais chimique, nous nous servons des déjections animales. Sans animaux, quelle solution ? Les engrais? Rappelons-nous l’impact environnemental de ces derniers ?

    Bref, tout ça pour dire, qu’il n’y a pas de solution parfaite, comme tu le dis Cynthia. 0 viande,100% légumes ? De mon point de vue, un peu de tout, en quantité raisonnable me satisfait (ce qui n’est pas le cas de tout le monde j’en conviens).

    CONCLUSION

    Je t’admire beaucoup et j’aime ta façon de voir la vie, les choses qui t’entourent, ta famille, ce qui me fait regarder tes vidéos et vlogs toutes les semaines. Cependant, comme tu l’as compris, je ne partage pas ton
    point de vue, et je pense même que ton information sur le sujet est ciblé et ne
    permet pas ton ouverture d’esprit. Ce n’est pas pour autant que je ne respecte
    pas ce que tu dis. Pour ma part, dans toutes ces discussions je suis très mal à l’aise… Car, les végé se sentent « victimes » de jokes, d’être jugés… Mais, quand on voit tous les derniers échanges sur les médias sociaux, les vegans font également beaucoup de leçons à ceux qui pensent être respectueux de l’environnement tout en mangeant de la viande, voire les font culpabiliser (je trouve même le mot faible). Ils seraient peut-être temps de ne pas faire une montagne de ce que nous mangeons. Amenons chacun à avoir une réflexion sur le sujet, mais ne pensons pas que notre façon de faire est la meilleure ! Elle est propre à chacun !

    J’espère que tu verras ce long mot ! Gros bisous !

    • margay28

      merci beaucoup pour cet avis éclairé 🙂 ! Je suis bien d’accord avec vous au sujet des agriculteurs :Il convient de rappeler que c’est plus qu’un métier qui fait le dévouement sans vacances et sans relâche des agriculteurs !! C’est à mon sens , le plus beau métier du monde car c’est la base de tout :)! le cycle de la vie ! 🙂

    • Coucou ^^ oui, oui, je lis haha !

      1. Pour ce qui est des études, celles qui portent sur la SUR-consommation de produits animaliers sont toutes en lien avec certaines maladies. Si tu en trouves une que c’est l’inverse, fais-moi signe svp 😉 Dans la viande on trouve du cholestérol et toutes sortes de choses qu’on n’aura jamais dans 1 tasse de lentilles, par exemple.

      2. Les reportages que je vois sont sur des fermes en Amérique mais c’est ce qui me concerne puisque j’y vis. J’imagine que ça change selon les pays, oui.. mais si j,achète de la viande ici, je doute qu’elle provienne d’Afrique ! 😉 donc ça revient à avoir une consommation responsable..

      3. Pour ce qui est de l’amour des animaux, oui je crois que certains éleveurs sont sensibles aux vaches ou autres.. je crois que c’est possible d’aimer son métier et de les traiter avec respect, mais en même temps, une partie de moi ne comprend pas. Parce que si on remplace les vaches par des chiens ou des chats.. est-ce que les gens réagiraient pareil ? ‘J’élève des chats, je les aime, mais je suis prête à les tuer si quelqu’un me paie pour les manger’… hmm.. sinon je suis d’accord sur le consommer moins et intelligemment. Ou pas du tout si on ne le sent pas.

      4. Pour le soja, ça dépend des gens. J’en prend de temps en temps perso. Mais pour ce qui est de la déforestation, je ressors les vraies statistiques que 80% de la destruction de l’Amazonie est à cause de l’élevage bonin. Toute agriculture peut nuire.. c’est pour ça que je dis que devenir tous végétariens du jour au lendemain n’est sûrement pas la solution. J’ai entendu parler vaguement de l’histoire de soja, comme quoi ils en donnaient maintenant aux animaux comme super-aliment pour les faire grandir + vite.. et autres choses, donc le soja a mauvaise presse en ce moment, c’est vrai. Je n’en sais pas + sur ce point pour l’instant.

      5. Pour ce qui est de l’engrais.. bon, là ce n’est pas mon domaine. C’est le tient, donc je veux bien te faire confiance 😉 moi mon idéal ça serait que tout le monde aie son petit jardin chez soi, comme je ferai cet été hehe.. c’est économique, écologique, très frais MDR, et je ne comptais pas utiliser d’engrais ‘déjections animales’. Je veux aussi essayer le compost ^^bref.

      6. Oui, en conclusion je pense aussi qu’il ne faut pas trop sur-estimer sa façon de manger.. on a encore tous bcp à apprendre. Et je ne suis pas pour la culpabilisation.. les extrémistes dans la vie me font juste peur. lol
      C’est tout à fait correct de ne pas avoir le même point de vue et je te REMERCIE d’avoir été respectueuse dans tes commentaires..
      Pour ton
       »et je pense même que ton information sur le sujet est ciblé et ne
      permet pas ton ouverture d’esprit. » :

      Bien sûr qu’elle est ciblée puisque je parle de MA nouvelle façon de manger. Cependant, j’ai bien utilisé le terme FLEXItarienne et non VÉGÉtarienne.. c’est pour moi un signe d’ouverture d’esprit.
      Cet article est le résultat d’apprentissages mais aussi de réflexions.. c’est un peu la conclusion.. et je remet la fin de mon post :

      Je ne suis pas experte en la matière (je suis ‘juste’ maquilleuse hein) et dans un sujet comme ça, il y a toujours matière à réflexion. (OUVERTURE D’ESPRIT BONJOUR HAHA)
      Je ne dis pas que devenir tous végétariens demain matin est la solution (JE SUIS OUVERTE). Je ne dis pas que je m’intéresse plus aux animaux qu’aux conditions de vie de d’autres humains.(…)

      BREF ! merci encore et je serais ravie d’en apprendre + sur l’agriculture et le ‘cycle de la vie’.. j’ai tout à apprendre à ce niveau 🙂 À+ ! x

  • Purple Shade

    La phrase qui m’a le plus marquée: « Tant qu’à moi, je préfère les voir libres et heureux que morts dans mon assiette. Ils ne méritent pas ça… pas pour 5 minutes de plaisir sur mes papilles gustatives. »

    C’est tellement vrai. Je suis justement en pleine réflexion sur le sujet. Je ne mange déjà que peu de viande mais peut-être deviendrais-je végétarienne dans les années à venir… Par contre, être végétalien me semble beaucoup plus difficile car je consomme souvent des oeufs, du fromage, du miel,… mais j’imagine que ce n’est qu’une question d’habitudes et d’alternatives. Bon éveil spirituel à tous !

    • je comprend ! on m’a dit que le miel se remplace par du sirop d’érable donc je suis ravie 😉 haha je suis dans le bon pays ! et je vais goûter à du ‘faux-mage’ pour vous dire ce que j’en pense mdr 😉 x

  • Camille Eskenazi

    Bonjour Cynthia, merci pour ton article très interessant. J’aime aussi quand tu nous montres tes recettes dans tes vlogs, ca donne de l’inspiration. Bientot peut etre Cynthia Cooking :p
    Bon courage 🙂 Camille

    • hahaha XD je ne crois pas, mais oui, dans les vlogs j’aime bien 🙂 xx merci

  • Mathilde J

    Merci pour cet article ! Je trouve très édifiant de réfléchir de cette manière. C’est une très bonne chose de se questionner de la sorte, mais être jugé sur cela est tellement négatif…L’important selon moi est de garder une grande ouverture d’esprit. Je suis dans la même démarche que toi. Connaissant des agriculteurs biologiques dans ma famille en France, je suis au courant des pratiques qui sont réellement (concrètement) bonnes pour le bien-être animal, mais aussi le respect de l’environnement. Les modèles industriels sont obsolètes au vu des enjeux pour la planète, il faut repenser notre façon de consommer et même de vivre.

    Si tu ne la connais pas, je te recommande la chaîne de Coline (« Et pourquoi pas Coline » https://www.youtube.com/channel/UCquqN40UXDd5SqRBR1ovDew). Elle est vegan, et même si je ne suis pas toujours en accord avec sa façon de penser (un peu « radicale » à mon goût parfois) et avec tout ce qu’elle dit, elle fait se poser des questions.

    On t’aime aussi Cynthia 😉
    xx

    • je la connais mais je regarde pas 🙂 je vais re-checker. Merci !! xx

  • alexandra

    je suis tellement contente que tu pense ccomme moi! Tout les sujets que tu as abordes* sont des faits reels de la vie, quand j’en parle a mon entourage , plein de questions et de debat se rencontre! pas facile quand ces juste nous qui se comprend et qui pense avoir trouver la reponse a certain questionnement comme les habitudes de vie et des pillules pharmaceutiques! superbe article! desolee pour les accents et fautes de ponctuations( je trouve pas les bonnes touches sur mon ordi ahaha!)

  • Fanny HONORE

    Comme toi de plus en plus je mange façon « végétarienne », mais je continue de temps en temps à manger des produits d’origine animale, je crois qu’inconsciemment je vois ma consommation autrement et j’essaye de jouer un petit rôle dans cette société de consommation! (chacun son rythme lol) ^^ Sympa ce billet, bisous!

  • lhomme

    merci pour cet article qui nous fait nous sentir moins seule!
    pour ma part je me sentais toujours ballonnée nauséeuse après le petit déjeuner, fatiguer lourde….bref pas le top quoi! le médecin me disait que c’était dû à mon stress; je veux bien mais quand même! j’ai donc commencé par supprimé le lait de vache sous forme de yaourt du midi, du lait le matin dans les céréales…et là surprise déjà moins sensations de ballonnement à midi et plus de nausées le matin! je n’osais pas trop en parler parce que les rares fois ou je l’avais fait on m’a dit que c’était psychologique et que j’étais influencé par les différentes polémiques à ce sujet. j’ai donc arrêté d’en parler.
    je me sentais mieux mais pas encore le top. et puis une de mes copines m’a avouée être devenue végétarienne. on en a beaucoup parlé, elle m’a expliqué les bienfaits qu’elle ressentais. de là je me suis interrogée, beaucoup, longtemps! alors j’ai décidé de diminuer ma consommation de viande. oui j’avoue supprimer complétement c’est assez compliqué pour moi, j’adore une bonne viande saignante. mais j’ai diminué de chaque repas, à uniquement une fois par jour et pour finir à 3 fois dans la semaine. essentiellement parce que mon homme fait beaucoup d’activité physique et que lui il lui faut de la viande. il a du mal à se dire qu’un repas sans viande ou poisson et un repas équilibré! il y arrive mais doucement ( on ne peut pas lui en vouloir c’est un homme après tout ils sont plus long 😉 ) et là j’ai eu droit aussi aux remarques de certains végétariens comme quoi je devais choisir que je ne pouvais pas faire un peu de viande. ah bon pourquoi il y a une police du végétarisme???? ou des carnivores. comme quoi ceux qui râlent et se disent incompris font la même chose aux autres!

    et puis dernièrement j’ai eu d’énormes douleurs abdominale qui m’ont conduite aux urgences. diagnostic GROS STRESS. n’ayant jamais eu de douleur aussi intense je suis allée voir mon nouveau médecin traitant qui s’est de suite orienté vers une intolérance alimentaire. et après prise de sang…bingo intolérante au gluten. et alors là c’est un tout autre problème j’entends à longueur de temps « c’est un effet de mode tu verra tu y reviendra » euhhhhh non!! quand je leur dis que j’ai fini aux urgences et que depuis que je mange sans gluten je me sens mieux, quasiment plus de ballonnement, plus mal au ventre et que j’ai perdu 3kg en 1 mois (alors que je n’arrivais plus à perdre depuis très très longtemps malgré différents régimes) là tout le monde se tait et ils ne savent plus où se mettre et j’ai envie de faire nananère… (puérile mais libérateur…lol)

    enfin bref tout ça pour dire qu’il y a beaucoup de préjugés sur les habitudes alimentaires mais le plus important c’est que peut importe se que vous décidez de manger ou non cela vous convienne aussi bien au niveau du corps et de l’esprit. écouter votre corps pas ceux qui n’ont rien d’autre à faire que de critiquer.

    et comme tu le dis cynthia pas besoin de se mettre une étiquette on fais ce qu’on veut notre vie nous appartient!

    merci pour ton blog !! j’adore

  • floride0211

    Pour être sincère avec toi Cynthia, quand on parle de ce sujet j’y suis assez sensible.
    Je suis fille d’agriculteurs (vaches allaitantes) et quand je vois tout ce qui est dit, tout le négatif qui est dit sur leur métier ça me rend triste.
    Quand on est pas du milieu on ne sait pas tout ce qui cache derrière cette industrie. Certains agriculteurs ne sont sûrement pas des saints mais certains travaillent dans le respect de l’animal. Et ils ne faut pas confondre éleveurs et abattoirs.

    En France, certains industriels sont très forts pour proposer des contrats qui mettent les éleveurs dans la merde (tu m’excuseras mais c’est pourtant ça) : soit ils refusent et ne peuvent pas vivre correctement soit ils acceptent mais ce sont les industriels qui tirent le plus profit de la situation. Sans parler des politiques qui promettent des choses mais ne les appliquent qu’à moitié ou pas du tout.

    Je n’ai que 17 ans et je suis loin de savoir tout ce qui passe dans les coulisses de cette industrie.

    Il ne faut pas oublier que derrière des éleveurs il y a des FAMILLES, des familles à nourrir. Quand certaines personnes connues font sous-entendre qu’ils devraient changer de métier et se reconvertir ça me fait bien rire.

    Ceux qui arrêtent leur consommation de produits d’origines animales pour raisons médicales je comprends. Je ne suis pas diététicienne mais je pense sincèrement qu’en ne mangeant pas certains produits les autres consommateurs manqueront d’apports même si des médecins disent le contraire.

    Chacun fait ce qu’il veut évidemment mais je ne peux pas m’empêcher de penser à l’avenir de mes parents avant tout.

    Même si nos avis sont différents Cynthia, ça ne m’empêche de pas de toujours autant t’apprécier. Je t’embrasse <3.

    • je vois que je touche une corde sensible chez mes abonnées qui sont dans des familles d’élevage… c’est normal. Les commentaires que je lis ici sont plus en lien avec la mauvaise réputation et tout mais je crois que je n’en ai pas fait le point central de mon article. On sait qu’il y en a, mais je ne met pas tout le monde dans le même bateau. Quoique quand tu parles de pression, obéir vs manquer de subvenir aux besoins de sa famille je sais.. j’ai entendu souvent parler.. :/

      Pour ce qui est des causes écologiques et éthiques par contre, il n’y a pas beaucoup matière à argumenter. Les preuves sont là pour le domaine écologique et pour ce qui est du côté éthique, je pense que personne ne peut juger quelqu’un s’il ne veut plus manger d’animal parce qu’il ne veut pas les voir utilisés/souffrir/mourrir. C’est très personnel, même spirituel limite comme choix.. donc je trouve qu’on ne peut rien dire là-dessus.. :/

      Merci ma chère xx

  • Zabou Chouket

    Bravo un argumentaire ayant du poids, de la logique et étant convaincant. Je suis moi aussi « flexi » , je ne ressens pas un besoin vital de manger de la viande systématiquement et parfois mon entourage ne comprend pas. En tous cas bravo pour défendre tes convictions

  • Laura Carrière

    Cet article est vraiment très intéressant. J’ai moi même arrêté de consommer de la viande l’été dernier et pas mal d’autres produits animaliers, sans pour autant dire que je suis végétarienne voire végétalienne. Nous sommes tous trop peu informé sur cette industrie mais tu as su dire l’essentielle il me semble d’une manière tout à fait neutre en restant touchante. Et j’espère que cela poussera certain à réfléchir, à se renseigner, et qui sait, à limiter leur consommation. Merci pour ce partage !

  • Kira Laperlier

    Moi aussi je suis flexitarienne. Je deteste les gens autour de moi qui disent que je n’aurais pas un bon développement et que je serais condamner a manger de la salade toute ma vie. Cela fait un ans et demi que j’ai compris que c’étais important de préserver tout ces animaux. Je voulais devenir végétarienne mais vue que j’habite encore chez mes parents, c’étais beaucoup plus compliquer. J’adore cette article et tues une de mes youtubeuse pref !

    • merci Kira 😀 les habitudes changent quand on n’est plus chez ses parents ! tu verras.. 😉

  • PiccolinaM

    Super article, je suis totalement d’accord avec toi. Tu nous apportes bien plus que des conseils beauté et ce depuis toujours, déjà avec tes vidéos sur la psychologie, et c’est ca qui fait de toi une personne formidable, tu n’es pas juste une youtubeuse ou bloggeuse beauté, tu as mille facettes intéressantes de ta personnalité. Et je te remercie pour tout ce que tu nous partage.
    PS : ca doit etre la première fois que je commente, je regarde toutes tes videos youtube mais je n’ai jamais osé commenté nulle part. Voilà, c’est chose faite 🙂
    Gros bisous à toi !

  • Mathilde G

    Chère Cynthia… Ca fait un bout que je n’étais pas venue sur ton site même si je te suis sur tes chaînes Youtube. Cette prise de conscience je l’ai eu il y a plus d’un an (j’ai 26 ans) et je me reconnais dans certains de tes commentaires, même si j’avoue toujours avoir été un peu écolo. J’ai même eu cette prise de conscience par rapport à ce que je mets SUR mon corps/ ma peau et c’est pour ça que j’essaie d’acheter du maquillage bio au maximum (jss un peu dégoûtée de pas pouvoir acheter tous les produits que tu testes spécialement pour nous mais je regarde quand même toutes tes vidéos ahah). Je suis ravie de cet éveil spirituel qui t’arrive et comprends que c’est difficile d’être juger par des personnes qui ne savent pas et DONC des personnes qui jugent… Bon courage 🙂 et un énorme MERCI pour cet article plein de BON SENS, chose que notre espèce manque cruellement pour sauver (car maintenant ce n’est plus de « l’entretien » ) notre magnifique planète bleue.

  • Caroline Moreau

    Est-ce que tu as des vidéos ou feras-tu des vidéos spéciaux produits vegan ???? 🙂