Pourquoi je suis devenue flexitarienne ?

Posted by
|

Je suis devenue flexitarienne
Je suis devenue flexitarienne

Je ne sais pas quel accueil cet article aura. Ce n’est pas mon genre de parler de nourriture sur ce blog dédié aux conseils beauté et aux tests de produits cosmétiques. Je ne suis pas une grande cuisinière, ni une épicurienne. Mais j’aime partager mes expériences de vie et ma vision des choses une fois de temps en temps avec vous.

Je me retrouve actuellement dans une impasse. Je ressens un malaise certain quand les gens autour de moi commencent à me poser des questions sur mes nouvelles habitudes alimentaires. Ces habitudes dissimulent des opinions et des valeurs que je n’avais pas avant. En 2017 on ne peut pas (encore ?) parler de végétarisme sans se heurter à des questionnements, de l’incompréhension, des réactions négatives et des débats. Je commence tout juste à découvrir un autre ‘univers’ côté bouffe et les taquineries fusent… ‘’T’es végétarienne ?!’’ Non. Je ne sais pas ce que je suis. Je suis une fille qui a récemment pris conscience de bien des choses, entre autres, ce qu’elle met dans son corps. C’est pas mal en soi ça, non ? Je n’ai jamais annoncé haut et fort que je ne mangerai plus jamais de viande de ma vie, je n’ai tout simplement pas trop envie d’en manger en ce moment. Pour mille et une raisons.

Appelez-moi ‘flexitarienne’ si vous le souhaitez, mais je me rend compte que les étiquettes c’est nul. On est tous uniques et on n’a pas besoin de rentrer parfaitement dans une boite pour satisfaire ou rassurer certaines personnes. Devenir végétarienne n’a jamais été un but conscient pour moi. Je ne connais pratiquement aucun végétarien ou vegan dans mon entourage. Mon ami PL Cloutier fait souvent des blagues que tous les youtubeurs deviennent végé en ce moment, mais honnêtement, il y a 1 an je ne savais rien sur le sujet. Car quand on ne sait pas, on ne sait pas. Et il faut VOULOIR savoir. Je ne suis pas le genre de personne qui est radicale et qui tient à convertir tout le monde. Le végétarisme passe parfois pour une secte limite (!) mais il n’y a aucune raison d’avoir peur 😉 ! Cet article n’est en aucun cas pour essayer de convertir les gens ou les faire sentir mal, seulement pour partager mon point de vue qui intriguait plusieurs dans ma dernière FAQ.

LA SANTÉ

Je suis consciente de la distance que ce sujet peut créer entre les gens. En théorie, la grande majorité d’entre nous ont été élevés en mangeant de la viande et des produits laitiers. Moi la première ! Sortir du lot ça provoque beaucoup d’étonnements. Mais tout est une question d’apprentissage et de ré-éducation face à la nourriture selon moi. Enfant, à l’école, la nutritionniste nous montrait le guide alimentaire canadien et nous expliquait l’importance des 4 groupes alimentaires pour notre santé. On est tous partis avec les mêmes conseils et souvent, ça reste ! Je ne les remet pas nécessairement en cause, je ne suis pas experte en nutrition après tout, mais pourquoi ne pas mentionner au moins les alternatives ?… Les ‘diètes’ sans produits animaliers ? Surtout que pas mal tous les spécialistes en santé s’entendent pour dire qu’elles sont toutes aussi valables, voir meilleures dans certains cas…

Des liens certains ont été établis entre l’abus de produits animaliers et certains cancers, les maladies cardio-vasculaires et j’en passe. Quelques recherches rapides le démontre bien.
Fun fact : manger des légumes ne cause pas ce genre de maladies. Pour ça, la nutritionniste avait raison : ‘’mangez autant que vous voulez de fruits & de légumes’’ ! On le sait, c’est ‘’santé’’. Et on en consomme tous pas assez apparement. Mais avez-vous déjà remarqué qu’il n’y a jamais de pubs d’hommes et de femmes qui courent dans les champs en mangeant des fraises ? Ou des enfants qui s’amusent en mangeant du brocoli. LOL, je vous fais des belles images mais reste que c’est vrai ! Pourquoi donc ? La question est intéressante à se poser. Je ne sais pas ce qu’ils vous montre à la télé en France, mais ici les pubs de nourriture que je vois le plus souvent sont (en désordre) : McDonalds, Subway, le poulet du Québec, le porc du Québec, Le Lait, telle marque de fromage râpé, x restaurants, x pizza congelée, etc. Et ensuite ils passent une pub de supplément de calcium ! 😉

Quand on se penche bien sur la question, on voit bien qu’il y a matière à enquêter. Certains ont émis l’hypothèse d’une quelconque ‘manigance’ entre le gouvernement, les grosses compagnies de produits animaliers et l’industrie pharmaceutique. Au sens que ça fait l’affaire de ceux qui vendent des médicaments de garder les gens malades. Oui, je sais, ça sonne épouvantable à dire. Mais c’est vrai que pour certaines personnes, prendre une pilule est plus simple que changer complètement ses habitudes alimentaires. Sans pointer qui que ce soit, on ne le niera pas. ‘’Y’a pas d’argent à faire avec des bonnes habitudes de vie’’, qu’ils disent. Personnellement, avant de voir ces hypothèses sur Netflix (!), je n’avais jamais pensé à ça. Comme la majorité des gens j’imagine. Faut dire qu’ils en parlent jamais aux nouvelles haha !… Mais inutile de pousser plus loin de ce côté. Le mieux est d’y méditer et de faire ses propres recherches 🙂 !

L’ÉCOLOGIE

Probablement le point le plus important et le plus choquant dans mes récentes découvertes. L’une des raisons principales du pourquoi j’ai envie de limiter ma consommation de produits animaliers au maximum. J’ai retenu quelques statistiques clés de différentes sources qui m’ont jetée par terre la première fois… À la fin de l’article, je citerai certains documentaires, vidéos et sites si vous êtes curieuses d’en savoir plus et de voir mes ‘sources’.

La planète ne va pas très bien. On est tous au courant. Cependant, ce qu’on nous répète depuis des années pour faire notre part se résume pas mal à : ne pas gaspiller d’eau, de nourriture, d’électricité ; recycler, acheter local, consommer bio et équitable, utiliser moins souvent son auto, changer nos ampoules pour des ÉcoÉnergétiques, trainer son sac réutilisable partout… J’en oublie plein mais on en fait tous un peu dans cette liste ! 😉 Par contre, petit problème, malgré cette sensibilisation, la planète va de mal en pis. Peut-on vraiment faire quelque chose rendu à ce point ? Je ne suis pas Nostradamus… mais j’ai appris quelque chose en 2016 qui je crois, vaut la peine d’être entendu (ou lu, par vous) ! :p

‘’Le secteur de l’élevage dépasse maintenant l’industrie du transport et celle de la production d’électricité comme la plus grande source d’émission de gaz à effet de serre. Le 5e rapport du GIEC recommande une diminution importante de la consommation de viande, ce qui serait aussi efficace que de diviser par deux le parc automobile mondial.’’

Eh bah merde !… 😮 Vous en voulez une autre ?

‘’L’élevage accentue également la déforestation. Greenpeace a mené une enquête pendant trois ans qui a prouvé que l’élevage bovin était responsable à 80 % de la destruction de la forêt amazonienne.’’

Qui l’eut cru ?! J’ai maintenant 24 ans et je vous jure, je n’avais jamais entendu ça avant. J’aurais peut-être aimé que mon prof d’écologie m’apprenne ça en secondaire 1 ! Ça serait environ 200 millions d’acre en Amazonie qui seraient détruis depuis 1978. Le chiffre me fait mal. Et je n’ai jamais été une fervente écologiste. Là, il n’est pas question de croyances et d’opinions, de théories, etc. Ce sont les faits. Et si vous êtes un minimum sensible au sort de la terre, je pense que ces chiffres vous feront réfléchir comme ils m’ont fait réfléchir.

En gros, ça prend beaucoup plus d’espace et de ressources élever du détail que de faire pousser des graines ! Pour donner un exemple concret : ça prend 2400 gallons d’eau et 12 livres de graines pour produire 1 lb de boeuf. Juste une livre ! 😮 Gary Yourofsky, un activiste vegan, a déjà dit que ‘’’65% de la production mondiale de grains est mise de côté chaque année pour nourrir 53 milliards d’animaux terrestres qui sont tués tous les ans sur cette planète (pour qu’on les mange)’’. Si on se met à penser aux millions (805, pour être exacte) de gens qui sont sous-alimentés ou meurent de faim, ça donne un tout autre angle à nos raisons de consommer de la viande… Les animaux d’élevage mangent mieux que plusieurs personnes dans le monde. Je pourrais encore développer sur le sujet mais j’ai d’autres raisons de vouloir limiter ma consommation de viande…

VALEURS & ÉTHIQUE

Avant même que je ne me mette à m’intéresser à tous ces faits sur la nourriture, je me souviens avoir vu sur Facebook une petite vidéo qui m’avait fait réfléchir… Un parent filmait son enfant et lui demandait pourquoi elle ne voulait pas manger de viande. En gros, la fillette réalisait que l’animal mort dans son assiette c’était aussi l’animal qu’elle voyait à la ferme, par exemple, et qu’elle aimait. Pourquoi le manger alors? Je ne sais pas pour vous, mais pour moi ça fait plein de sens. J’ai l’impression de revenir à mes ‘valeurs primaires’ quand j’y pense. Enfant, je pense que pour la majorité on aimait les animaux, ça nous fascinait et c’était naturel de les voir dans la nature comme ça… On a tous nos animaux préférés bien sûr, mais à la base je ne ferais du mal à aucun d’eux. Ils me laissent vivre, je les laissent vivre, ça devrait être simple comme ça.

On dirait qu’en grandissant on change parfois notre vision de la chose. Pour plusieurs, l’humain est supérieur aux animaux et blablabla. J’ai pensé comme ça, je l’avoue. Mais en fait, comment peut-on affirmer ça ? Les animaux sont des créatures fascinantes et très intelligentes. On est différents, mais pas forcément mieux en tout point. Les animaux ressentent et ont un système nerveux, comme nous. Mais ils ne peuvent pas parler. Je ne sais pas si avant j’aurais vu la chose telle quelle… ça demande une grande sensibilité et empathie de pouvoir se mettre à la place des autres. Non ? ‘’Fais pas aux autres ce que tu ne voudrais pas qu’on te fasse’’. Cette phrase a toujours été valable pour moi… pourquoi exclure les animaux ? Pas mal tout le monde réagit en voyant des vidéos de maltraitance animale. On y est sensibles ! Mais on ne veut pas savoir…

Certains pensent que si les abattoirs avaient des murs vitrés, plusieurs personnes deviendraient végétariennes. Évidemment, je sais que selon les endroits c’est différent et certaines places utilisent des techniques plus ‘humaines’… Il n’y a pas de maltraitance partout, mais il y a aussi d’autres raisons. Comme l’exploitation. Les animaux sont des numéros, des ‘objets’. Pas partout encore une fois, mais très souvent en tout cas. Ces animaux sont élevés pour être tués, c’est aussi simple que ça. Pour notre bien. Si je pouvais résumer ma ‘nouvelle’ façon de voir les choses en 1 phrase, ça ressemblerait à ceci : ‘’J’aime les animaux. Pourquoi je les mangerais quand cela est mon unique choix personnel et que je ne suis pas obligée d’en manger pour être heureuse et en santé ? Tant qu’à moi, je préfère les voir libres et heureux que morts dans mon assiette. Ils ne méritent pas ça… pas pour 5 minutes de plaisir sur mes papilles gustatives.’’

Les 4 raisons pour lesquelles nous mangeons de la viande : goût, habitude, accessibilité/facilité, tradition. Tout le monde en mange et on ne se pose jamais de questions. On ne veut pas imaginer le processus derrière le poulet ou le steak qu’on mange ! Sauf que quand on en sait trop, ça devient dur de faire semblant… Je ne sais pas si ça fait partie de l’éveil spirituel tout ça, mais je peux vous dire que j’ai eu une sérieuse prise de conscience dans les derniers mois.

CONCLUSION

J’aurais tellement d’autres choses à dire sur la santé, les choix qu’on fait et dont nous sommes tous responsables, le lait de vache (…) et compagnie. Mais ça fait déjà 4 pages sur Pages que j’écris (!) et ça fait déjà peut-être beaucoup à absorber comme lecture… Je suis contente de vous avoir expliqué ce qui m’a marquée récemment et ma nouvelle vision sur l’alimentation et l’écologie. Je sais que cet article ne viendra pas sans critiques de tous les côtés, mais c’est la vie. Peu importe ses choix on se fera critiquer. Je ne suis pas experte en la matière (je suis ‘juste’ maquilleuse hein) et dans un sujet comme ça, il y a toujours matière à réflexion.

Je ne dis pas que devenir tous végétariens demain matin est la solution. Je ne dis pas que je m’intéresse plus aux animaux qu’aux conditions de vie de d’autres humains. Je ne dis pas que je suis parfaite. Chaque fois que je fais des articles plus perso sur mon blog je suis vulnérable aux commentaires, mais en même temps je n’ai pas à avoir peur, ou honte. Je n’aime pas les confrontations mais chacun est libre d’avoir son opinion. Les valeurs, les expériences de vie et les croyances font qui nous sommes. Comme être humain je crois que notre but est d’évoluer, même si ça ne vient pas au même moment pour chacun. Cogiter, méditer, remettre en question le système une fois de temps en temps, je trouve juste ça sain. Qu’en pensez-vous ?

J’espère ne pas vous avoir traumatisé avec mon texte qui sort de l’ordinaire, mais je pense que c’est important de savoir autre chose que bien appliquer son rouge à lèvres dans la vie ! 😉

Merci de votre attention, votre compréhension, votre respect et votre fidélité ! Je vous aime xx


Quelques sources et visuels à regarder si vous désirez en apprendre + :

NETFLIX (documentaires)
Cowspirancy
Food Matters
Forks Over Knives

YOUTUBE
Le discours le plus important de votre vie, Gary Yourofsky
Lait de chien ?

ARTICLES
10 fait troublants
10 raisons de limiter sa consommation

*Avant de changer vos habitudes alimentaires, consultez toujours un professionnel de la santé. Il faut bien s’informer si on souhaite couper les produits animaliers pour ne pas avoir de carences et être certain que cette diète est approprié pour nous.