J’ai testé la cure de jus Glow Cleanse !

Posted by
|

J’ai testé la cure de jus Glow Cleanse !
J’ai testé la cure de jus Glow Cleanse !

Le titre vous surprendra sans doute. On ne parlera pas de petits pots aujourd’hui, ni de mascara ou rouge à lèvres… Je crois que c’est officiellement mon 2e article concernant la nourriture sur ce blog et ne vous inquiétez pas, je ne compte pas en faire une habitude. Ma spécialité est la beauté, pas la nutrition. J’avoue toutefois m’intéresser beaucoup plus qu’avant à ce sujet et je me dis tant mieux, car c’est important selon moi. J’ai testé la semaine dernière une ‘tendance’ (permettez moi l’expression) qui se popularise de plus en plus, au Québec comme ailleurs, et j’ai nommé… les cures de jus. C’est enfin aujourd’hui que je prend le temps de vous parler de mon expérience avec les smoothies Glow Cleanse.

Mise en contexte

Vous les avez sûrement déjà vus passer sur Instagram ou ailleurs. Ils sont beaux, ils ont l’air bons… on a tous envie de les essayer ! Pour ma part, l’idée de tester cette ‘detox’ est venue de mon copain, pour tout vous dire ! Je regarde pas mal de documentaires, la plupart sur la nourriture ces temps-ci, et Patrick était curieux d’entreprendre une cure dans le but de voir les bienfaits qu’il pourrait en tirer. Plusieurs sont convaincus qu’en tant qu’humains nous n’avons pas besoin de ‘detoxifier’ le système, que le corps le fait naturellement pour nous. Ceci étant dit, je pense que ça ne peut pas vraiment faire de tord après le Superbowl ou autre exemple comme ça ! :p Pour certains, je pense que c’est le coup de départ pour repartir sur de bonnes habitudes. Je pense que quelqu’un qui mange plus ou moins bien pourrait découvrir des bienfaits insoupçonnés en testant cette ‘diète’ à base de fruits, légumes et superaliments et souhaiter revoir sa façon de manger !

Mise en contexte
Mise en contexte

Je pense personnellement qu’en m’intéressant de plus en plus à ce que je met dans on assiette, je mange plus ‘santé’ qu’avant. Je me permet toujours des petites exceptions car pour moi c’est sain et même obligatoire. Ça fait partie du plaisir de manger et il ne faut pas le perdre. Comme vous le savez peut-être, je consomme de moins en moins de produits animaliers depuis les derniers mois… De la viande j’en mange en général quand je n’ai pas le choix et j’ai remplacé le lait de vache par du lait végétal. Tout ça pour dire que j’aime ma nouvelle façon de cuisiner et les bienfaits qui en découlent. Je ne remarque pas un changement drastique dans ma vie pour le moment, mais je peux affirmer que je me sens mieux (et non pire) depuis ces nouvelles habitudes alimentaires. Je dois vous avouer que j’ai toujours un peu peur de parler nourriture et alimentation avec ma communauté car je ne voudrais jamais influencer négativement d’une quelconque façon. Je suis bénévole pour ANEB et contre les régimes de manière générale. Je suis pour une alimentation équilibrée, adaptée à ses besoins et ses envies.

Faire une cure de jus pendant 2 jours m’intimidait beaucoup pour tout vous dire. Ne pas manger pendant 2 jours ?! Ça semble impossible quand on ne l’a jamais fait. Et ça ne suit pas vraiment ma façon de penser quand à la nourriture. J’avais de grosses appréhensions. Mon copain se montrait plus courageux et aurait même voulu essayer 3 jours…!
Ses attentes ? Faire un vrai ‘re-boot’, re-partir sur de bonnes bases. Il dit parfois se sentir ‘loadé’ ou lourd après avoir mangé de la viande. Il veut se sentir bien et plus léger, tout simplement.
Mes attentes ? Curieuse d’essayer pour me forger ma propre opinion. Est-ce que ça aura des effets sur mon humeur, ma digestion, voire des effets beauté ? hehe 😉

Mise en contexte
Mise en contexte

Marche à suivre

Patrick et moi avons choisi la cure Débutant (120$) qui comporte 6 jus par jour, dont 2 jus verts. On peut choisir de tester la cure sur 1, 2 ou 3 jours. Les smoothies sont livrés à la maison la veille, et ils sont numérotés dans l’ordre qu’il faut les prendre. Il y a une plage horaire indiquée pour les boire. Il est conseillé de ne pas manger du tout pendant la cure, mais si l’on doit le faire, on peut craquer pour des crudités ou des noix, par exemple. On doit aussi faire attention à son alimentation avant et après la cure pendant 1 à 3 jours. Un carton rappel de la marche à suivre est fourni avec les jus.

JOUR 1- Jeudi

#1 Malachite (Ananas, avocat, épinards, dattes, menthe, spiruline, citron) 6-9h

C : J’aime bien celui-là ! Ça goûte les ananas et la menthe. Pour un jus vert je le trouve bon. Mais j’adore déjeuner et je pense déjà à manger… oups. J’ai le réflexe de me demander ce que je vais cuisiner pour souper. Ça part mal !

P : Patrick n’a pas aimé le goût du premier mais a fini par s’habituer. Je le trouve difficile ! :p

#2 Gold Dose (Mangue, orange, céleri, gingembre, citron) 9-12h

C : Je trouve que celui-ci goûte le céleri, je l’aime bien. Je pense encore à manger… j’ai un peu faim au 2e, mon déjeuner essentiel à tous les jours me manque. Je me demande si j’ai envie de continuer demain…

P : Patrick est parti au travail donc j’ai moins de commentaires directs ! Il n’aime pas trop le 2e au début et moi je le trouve encore une fois difficile. Les jus sont excellents ! lol

#3 Rainbow (Mangue, bleuets, dattes, goji, citron) 12-15h

C : J’adore le goût de celui-là ! Il a une consistance plus épaisse et il goûte les fruits, les bleuets surtout je trouve. Je travaille à l’ordi en même temps et je remarque que mon énergie fluctue. Ma sensation de faim et mon ‘peps’ viennent et repartent. Je ne me sens pas ‘top shape’ par contre. Oups ! Je l’ai fini après 15h celui-là, il se sirote plus lentement.

#4 Concoction (Bananes, fraises, dattes, cacao, chia activé, huile de coco, maca) 15-18h

P : J’ai des nouvelles de Pat ! Il tient le coup à la job mais n’aime vraiment pas celui-là.

C : Devinez quoi… j’aime le 4e moi ! 🙂 Il goûte les bananes et le chocolat. À 17h je commence à avoir vraiment faim et je craque pour une douzaine de peanuts et 2 petites carottes. Je réalise que ce n’est pas bon pour celles qui sont trop absorbées par le travail comme moi… j’oublie de prendre des pauses comme je peux boire mes jus en continuant de travailler à l’ordi ! À 18h30, je me sens très relax et je n’ai pas envie de rien faire. Mon humeur est ok mais mon ventre brasse après le 4e. Je me sens ballonnée et je réalise que je n’ai pas vraiment bu d’eau de la journée ! Gros oups.

cure de jus Glow Cleanse
cure de jus Glow Cleanse

#5 Jade Cure (Mangue, ananas, épinards, chou frisé, persil, chlorelle, citron) 18-21h

C : Celui-ci a un goût plus acide, il goûte bon les ananas ! J’essaie une des tisanes et ça me fait du bien. Le goût n’est pas excellent par contre. Le soir à 21h30 je me sens pleine, je n’ai pas faim mais je n’ai plus envie de boire. Je me sens ok.

P : Mon chéri revient de la job et me dit qu’il a réussi à ne pas manger de la journée contrairement à moi. Mais il a faim et je le convainc de manger quelques carottes. On a le droit !! Je remarque sa peau plus belle, plus tonique et lumineuse… je me demande si c’est un adon ?!

#6 Dream Elixir (Bananes, figues, chia activé, épices chai, psyllium) 21h-00h

C : Je vais souvent à la toilette, ma vessie est tout le temps pleine ! Je n’ai même pas faim rendue au dernier smoothie. C’est le seul que je n’ai pas aimé, le 6e. Pat a bien aimé, lui ! Normalement j’adore les trucs aux épices chai, mais là, c’était trop intense pour moi. Néanmoins, il semble aider à ma digestion. Je n’ai pas réussi à le terminer et je suis allée me coucher à minuit. Sans surprise, j’ai du me lever une fois la nuit pour aller faire un #1… 🙁

JOUR 2 – VENDREDI

Je vais synthétiser ma journée ici pour faire plus court. On dit souvent que la 2e journée est plus facile… je pense que c’est parce qu’on sait à quoi s’attendre ! Patrick aide à me motiver car j’ai plus ou moins envie de continuer. Lui se sent bien en se levant et veut continuer. Sa peau est toujours belle et on se sent ‘dégonflés’ tous les deux. Au réveil je me sens bien et dans la journée ma concentration et mon énergie sont on and off. Je sens un boost d’énergie au 3e smoothies et j’en profite pour faire plein de trucs plus ‘physiques’. J’ai rapidement craqué pour 1 toast et des carottes par contre… pour l’envie de croquer, plus que la faim réelle. Je me sens mal après car je culpabilise d’une part et de l’autre, j’ai envie de tout manger après ! hahaha…

Cette journée est pire en terme d’aller souvent aux toilettes. Ma vessie se remplit trop vite, surtout que je fais plus attention de bien m’hydrater le jour 2. Je décide de prendre mon 4e smoothie en bol pour avoir l’impression de manger. J’ajoute quelques noix mais je ne vois pas ça comme de la triche ! 😉 Au souper, Patrick me confesse ne pas avoir beaucoup d’énergie… Moi j’ai faim et froid rendu au souper. Je re-mange 1 tranche de pain. Et je n’ai toujours pas réussi à finir le 6e et dernier smoothie…

Jour 2
Jour 2

Conclusion

Après cette cure, Patrick et moi on réalise à quel point c’est bon de manger. On dirait qu’on l’apprécie encore plus maintenant ! On est gourmands tous les 2 en plus… Quand quelque chose est interdit, on y pense souvent, c’est bien connu. On veut ce qu’on n’a pas ! Comme quand on perd quelque chose, c’est souvent là qu’on réalise à quel point ça nous manque.
Ça nous a fait réfléchir mine de rien… sur la faim en général. Qu’est-ce que la satiété, est-ce qu’on mange par ennui, etc.

Je ne regrette pas de l’avoir fait, mon copain non plus. Mais je ne suis pas douée pour me ‘retenir’ en matière de nourriture, j’aime manger selon mes envies. Le mot cure me faisait peur car ça semblait être une forme de contrôle, une rigidité. On a quand même réussi à tenir le cap pendant 2 jours, je suis fière de nous ! Bon, j’ai triché un peu mais je m’en fous.. 😉 On ne le faisait pas pour perdre du poids, mais pour Patrick cette cure de 2 jours a été surprenante : il a perdu 9,5 lbs ! 😮 D’après moi ça fait du sens compte tenu que la totalité des calories des jus en 1 journée était inférieure à ce qu’il devrait consommer quotidiennement. Mon copain est un grand gaillard de 6’6 qui est costaud en passant !

Je me suis aussi ennuyée du fait de m’arrêter pour prendre le temps de manger. Je travaille beaucoup et ma pause ’diner’ 30 minutes 2x par jour est essentielle pour décrocher et faire le plein d’énergie. Par contre, si l’on voit ça autrement, je pense que ces smoothies pourraient être intéressants pour quelqu’un qui n’a pas le temps de s’arrêter pour manger, exceptionnellement, une journée. Ex. en plein shooting comme j’en ai déjà fait, avoir un grand smoothie (bien dosé) comme remplacement de repas me semble être une idée brillante.

Je ne crois que ce sont les jus qui soient ‘miraculeux’… c’est le fait de bien manger sainement, à long terme ! Si quelqu’un mange typique nord-américain, moyennement bien, et qu’il passe à une diète à base de légumes, fruits, protéines végétales, super-aliments et cie… je suis convaincue qu’il verrait plein de changements positifs. Ça peut être au niveau de l’humeur, lourdeur, certaines maladies, surpoids, etc. J’ai entendu dire que le fait de réduire ces aliments en jus aiderait à absorber plus rapidement/facilement les micro-nutriements. Je ne suis pas experte donc je ne me prononcerai pas sur le sujet… Mais peut-être que pour certaines personnes, boire ces jus/smoothies est une option plus simple et rapide que de manger un plateau complet de ces aliments ! Je ne suis ni pour ni contre. Tout est une question d’équilibre dans la vie selon moi.

Je vous encourage à consulter votre médecin/diététicienne avant d’entreprendre tout changement drastique/permanent dans votre alimentation. Nous avons tous des besoins différents, de même que pour nos limitations personnelles.

  • Vanessa

    Ton article tombe à point, car je suis entrain d’écouter le documentaire Hungry for change, sur Netflix et il parle bcp des bien faits du « juicing ». J’aimerais essayer ces jus nutritifs mais plus en complément ou en collation au cours de ma journée. Merci pour cet article instructif!

  • Constance Poitras

    Je te suggère fortement d’écouter l’épisode du pharmachien sur la cure de jus qui ne se base sur aucun principe scientifique, qui coute extrêmement cher (120 c’est mon épicerie pour la semaine pour 2) et qui est plein de sucre. Je te suis depuis très longtemps je te trouve très bonne dans ce que tu fais mais je crois que ta première pensée était la bonne et que tu devrais éviter de parler nutrition ici. Même si tu dit que c’est ton expérience personnel tu as beaucoup de jeunes filles ado qui te suivre et qui veut veut pas te prenne comme modèle. En cette époque de fake news et d’alternative facts, la nutrition n’est pas en reste et trop de choses fausses circulent. Tu as un beau pouvoir d’influence et je suis sur que tu ne voulais pas mal faire. C’est un sujet qui me tient a coeur (troubles alimentaires) et malheureusement ce genre d’article peut renforcer chez certaines personnes vulnérables les comportements destructeurs. Bref, je cherche pas a foutre la marde haha je voulais juste partager une opinion qui j’espère a été formulée de façon constructive.

    • Bien sûr ! Tu as été respectueuse dans ton commentaire.
      Les cures de jus achetées sont spécialement chères et je n’ai mentionné aucune étude scientifique. Dans l’optique ‘bien-être’ que j’étais curieuse de tester avec mon copain et que j’ai évoqué, je ne pense pas que mon article encourage au final à la diète ou au régime… J’ai aussi les troubles alimentaires à coeur comme je le sous-entend en parlant d’ANEB dans mon article. Mais comme je ne prône pas la minceur d’une quelconque façon dans ce post, je ne voyais pas mes écrits comme ‘déclencheurs’ pour les personnes susceptibles… Je n’aurais p.e. pas du parler de la perte de poids de Patrick, mais ça faisait partie de mes notes donc je l’ai mis, car ça peut être un effet de la cure. J’ai été honnête.

      Personnellement je crois qu’il y a beaucoup + de choses alarmantes qui passent sur les médias sociaux et qui pourraient avoir un impact négatif sur la santé des jeunes que ce texte, mais ton commentaire est pris en considération. Je ne pense pas refaire d’article ‘bouffe’ de si tôt.

  • Marie-Charlotte Comte

    Très bel article complet ma belle ! Et je suis ravie que Pat’ ait testé aussi et d’avoir son avis également sur le sujet. Ça aide à voir les points de vues variés pour les deux sexes, et deux morphologies complètement différentes.

    Je comprends que la sensation de matière, texture à manger doit manquer énormément… Se nourrir que de liquide ça doit pas être bien agréable.
    Et moi qui fait déjà pipi toutes les 10 minutes en mangeant normalement, j’ose pas imaginer la galère avec une cure comme ça !

    Je voulais te demander en passant, qu’est-ce que tu bois comme lait végétal ?
    Parce que j’ai testé le lait d’amandes pour essayer de trouver une alternative au lait de vache mais je n’ai pas du tout aimé ! Ça me donnait même envie de vomir… Le goût d’amandes je le trouvais bon, mais la texture on aurait dit de l’eau, et ça j’aimais pas du tout.

    Merci d’avance pour ta réponse Cycy ! Bisous,
    Marie-Charlotte

  • Marie-Laurence Gourde-Pinet

    Je te conseille l’épisode du pharmachien sur les jus!

  • Fabienne Christophe

    bonsoir tt le monde, le corps se désintoxe naturellement, oui mais on peut l’aider. C’est comme aider notre corps à combattre plus facilement les microbes en prenant du citron pressé (vitamine C fraîche). Maintenant, il y a des moments adéquats pour la cure détox, et se préparer en mangeant plus sainement les jours d’avant est conseillé.
    Dès qu’on a une fringale sur un type d’aliment, c’est que notre corps en a besoin. Il est inutile de culpabiliser. Ce n’est pas un caprice mais un besoin. Faut juste l’écouter.
    Il y a des gens qui ont besoin de viande, et il y a des gens qui ont besoin de ne surtout pas en manger. Que chacun écoute son corps. On est tous différents, nos besoins diffèrent.